Le Connaught : une proposition / The Connaught: A Proposal

(English follows)

La situation avec le Connaught est pour le moins inquiétante; il serait regrettable que le projet de conversion du bâtiment en appartements pour personnes âgées autonomes ne se concrétise pas. De nombreuses personnes voient dans ce projet un moyen de rester à North Hatley pendant qu’elles sont encore autonomes et de garantir leur accès à des soins plus importants à l’avenir, s’ils deviennent nécessaires. Il est également regrettable que le ministère de la Culture et des Communications du Québec n’ait pas été consulté plus tôt au sujet des travaux proposés de rénovation et de démolition partielle, car toutes les exigences de la loi doivent être respectées. Peu importe la façon dont le ministère a récemment pris connaissance du projet; au lieu de faire des reproches à qui que ce soit, nous devons montrer notre soutien à l’idée qui sous-tend le projet et déterminer comment nous pouvons nous assurer que, même modifié, il ira de l’avant.

Ma proposition serait la suivante (il ne s’agit que de suggestions pouvant servir à encourager un débat au sein de la communauté) :

1) que les Communautés de Retraités de Massawippi, en collaboration avec le village de North Hatley, organise une réunion pour expliquer ce que le ministère et le village exigent exactement, et si, une fois ces conditions remplies, le projet est certain de pouvoir se réaliser. Le coût des mesures requises devrait également être précisé;

2) que des activités de levée de fonds aient lieu ensuite au sein de la communauté afin de recueillir les montants que ces mesures impliquent; cela aurait pour effet non seulement d’alléger le fardeau des Communautés de Retraités de Massawippi, mais aussi de démontrer le soutien apporté au projet par la communauté. On pourrait s’attendre à ce que le village de North Hatley fasse un don généreux à de telles activités;

3) et, éventuellement, que l’on recherche du financement pour un concours sollicitant l’avis des architectes sur les travaux de rénovation proposés, en vue de parvenir – dans les limites des contraintes existantes, financières et autres – à une proposition qui corresponde plus à l’environnement construit et naturel de North Hatley.

Certaines personnes peuvent penser que le troisième point est inutile; d’autres peuvent penser que c’est essentiel. Quoi qu’il en soit, ce que ce texte veut suggérer c’est un moyen de sortir de l’impasse qui met en danger un projet qui a reçu l ‘appui de nombreux habitants de North Hatley.

Paul St-Pierre

à lire:

http://fanhca.org/2019/02/21/tragic-situation-with-the-connaught-home/
et
http://fanhca.org/2019/03/09/connaught-home-conundrum/



The situation with the Connaught is worrisome, to say the least, and it would be unfortunate if the project of converting the home into apartments for autonomous seniors does not go ahead. Many people see in this project a way to continue to stay in North Hatley while they are autonomous and to ensure their access to greater care in the future, if and when necessary. It is also unfortunate that the Ministry of Culture and Communications of Québec was not consulted on the proposed renovations and partial demolition at an earlier stage, since whatever requirements exist under the law need to be met. Instead of trying to assign blame for the recent involvement of the Ministry, we need to show our support for the idea behind the project and determine how we can ensure that the project, even if modified, goes ahead.

My proposal would be the following (this is meant only to encourage discussion within the community):

1) that Massawippi Retirement Communities together with the Village of North Hatley hold a meeting to explain what exactly is being required by the Ministry and by the Village, as well as whether, if the conditions are met, the project is then certain to go forward. The estimated cost of the measures now being required should be made public as well;

2) that fund-raising activities then take place within the community to raise the amount of money these measures involve; this would have the effect not only of lessening the burden on Massawippi Retirement Communities, but also demonstrate the support within the community for the project. The Village of North Hatley could be expected to donate generously to such activities;

3) and, possibly, that funding be sought for a competition asking for input from architects on the proposed renovations, with a view to arriving – within the existing constraints, financial and other – at a proposal that better fits with North Hatley’s built and natural environment.

Certain people may feel the third point is unnecessary; others may feel it is essential. In any case, the purpose of this piece is to suggest a way out of an impasse that endangers a project many people in North Hatley want.

Paul St-Pierre

also read:

http://fanhca.org/2019/02/21/tragic-situation-with-the-connaught-home/
and
http://fanhca.org/2019/03/09/connaught-home-conundrum/