BLEU MASSAWIPPI – COMMUNIQUÉ / BLUE MASSAWIPPI PRESS RELEASE

(English follows)

Pour publication immédiate 22-02-2021

Bleu Massawippi rappelle à North Hatley que le Lac Massawippi ne peut désormais plus être tenu pour acquis.

Commentant le projet de plan stratégique déposé et présenté mardi pour adoption le 1er mars prochain, Bleu Massawippi déplore l’absence quasi-totale du lac, de ses problématiques et de la protection de l’environnement dans le document de planification pourtant conçu pour guider les actions des élus et de la communauté pour les dix prochaines années.

Comme le mentionne Patrick Fréchette, président de Bleu Massawippi, « Nous attendions le plan stratégique avec grand intérêt, d’autant plus que nous avons multiplié nos actions à North Hatley l’été dernier pour épauler la municipalité avec notre station de lavage mobile et gérer en urgence les diverses éclosions de cyanobactéries. Toutefois, même si nous saluons le bien-fondé de l’exercice mené par la municipalité, nous sommes déçus de voir que l’environnement et les changements climatiques sont quasi totalement ignorés dans cette première mouture du plan ».

Dans ses commentaires envoyés à la municipalité ce matin, Bleu Massawippi souligne qu’en raison de son territoire restreint, de sa vocation particulière de villégiature et de sa situation névralgique à l’exutoire du lac, North Hatley est la plus vulnérable des 5 municipalités riveraines, très largement dépendante de la qualité de son environnement.

Philippe Beauregard, résident de North Hatley et membre du conseil d’administration de Bleu Massawippi explique : « Pour le moment, le lac est absent de la vision, seulement évoqué comme un accessoire utilitaire dans les enjeux et pratiquement occulté dans les 12 axes d’intervention retenus. Le lac ne peut désormais plus être tenu pour acquis. Si North Hatley veut mener à bien ce plan ambitieux et louable, elle doit y intégrer, noir sur blanc, la santé du lac et le développement durable de son bassin versant ».

Bleu Massawippi propose une dizaine de changements concrets pour rapprocher le plan de North Hatley de la réalité environnementale, tout en insistant sur la nécessité de maintenir des partenariats soutenus avec le Parc régional, les municipalités riveraines, la Fondation Massawippi et Bleu Massawippi.

La directrice générale de Bleu Massawippi Michèle Gérin rappelle que depuis plus d’une décennie, North Hatley est confrontée aux multiples controverses liées à l’aménagement de son territoire : « Ce plan pourrait marquer la fin de tous les débats difficiles à North Hatley. Pour cela, il faut se donner les moyens de gérer les risques récurrents bien visibles : inondations, changements climatiques, éclosions fréquentes d’algues bleu-vert, explosion des herbiers, menace de la moule zébrée, contrôle difficile des embarcations … entre autres. Il faut, en somme, que son environnement d’exception, historiquement à l’origine de sa popularité et de son magnifique patrimoine bâti, guide toutes les actions futures de North Hatley. »

-30-

Pour informations :

Michèle Gérin, directrice générale

michelegerin@lacmassawippi.ca / 819-239-4410

_______________________

For immediate publication 22-02-2021

Blue Massawippi reminds North Hatley: Lake Massawippi can no longer be taken for granted.

Commenting on the draft strategic plan tabled and presented on Tuesday for adoption next Monday, Blue Massawippi deplores the almost total absence of mention of the lake and its problems. Furthermore, there is no discussion in the planning document, designed to guide the actions for the next ten years.

As Patrick Fréchette, President of Blue Massawippi, says, “We were looking forward to the strategic plan with great interest, especially since we stepped up our actions in North Hatley last summer to support the municipality with our mobile washing station, and the urgent management of the various cyanobacteria outbreaks. However, while we welcome the merits of the municipal exercise, we are disappointed that the environment and climate change are almost completely ignored in this first draft of the plan.”

In its comments sent to the municipality this morning, Blue Massawippi points out that North Hatley is the most vulnerable of the 5 municipalities around the lake, largely due to its small physical size, the special recreational facilities, and its critical location at the outlet of the lake. 

Philippe Beauregard, a resident of North Hatley and a member of Blue Massawippi board of directors, explains: “The lake can no longer be taken for granted. If North Hatley is to carry out this ambitious and praiseworthy plan, it must integrate, in black and white, the health of the lake and the sustainable development of its watershed.”

Blue Massawippi proposes a dozen concrete changes to bring North Hatley’s plan closer to environmental reality, while emphasizing the need to maintain sustained partnerships with the Massawippi Regional Park, the waterfront municipalities, the Massawippi Foundation and Blue Massawippi.

Blue Massawippi’s general manager Michèle Gérin points out that for more than a decade, North Hatley has faced multiple controversies over the development of its territory: “This plan could mark the end of all the difficult debates in North Hatley. To do this, we must give ourselves the means to manage the recurrent risks clearly visible: floods, climate change, frequent blue-green algae outbreaks, explosion of weeds, threat of zebra mussels, difficulty in controlling boats … among other things. In short, North Hatley’s exceptional environment and magnificent built heritage must guide all of its future actions.”

-30-

For more info:

Michèle Gérin, General manager

michelegerin@lacmassawippi.ca / 819-239-4410

0 0 vote
Article Rating
1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Mary O'Connor
Mary O'Connor
1 month ago

I totally agree. If the lake and land are not healthy, there will be no economy or quality of life in North Hatley. The health of our environment should be the number one priority for the town of North Hatley.