My Mayor and Council / Mon maire et mon conseil

(Français ci-dessous)

Following the series My North Hatley posted on this website several months ago, it is now time to inaugurate something new: ‘My mayor and council’. Election for the municipal council and mayor will be held in November, in less than one year, and it is now time for us to make known the values important to us. Everyone is encouraged to do so. It is to be hoped that candidates with these values will make themselves known. Please submit your text here. Thank you. – Team Fanhca

  • My mayor and council would be able and willing to work and deal with residents in both French and English. This is essential for our village, made up as it is of what are too often still ‘two solitudes’. Our large community of summer residents, many of whom have been coming to North Hatley for many years and who care deeply about the town, functions mostly in English. The town also contains a large and important number of English-speaking full-time residents. Many of the business people are French-speaking, as are many of the newer residents of North Hatley. The aim of the mayor and of councillors should be to meld these two communities into a functioning unit. This can only be done if residents can work directly with the mayor and the councillors, if the mayor and the councillors are able and willing to function in both English and French.
  • My mayor and council would favour transparency, communication and participation. The members of council and the mayor should be judged by their words and even more by their deeds, by the connection of their words to their deeds. Major projects should be presented to the public for recommendations, modifications and approval before a decision has been taken. Ideally this should be done through a complex process: presentation of a project to the public, recommendations by the public, a tentative decision by council, presentation of this tentative decision to the public for adjustment and approval, and then a final decision informed by this entire process. This would most certainly be awkward and time-consuming, but then we would also perhaps not be saddled with decisions we later come to regret. The size of the new building at the Connaught should be a warning to us: no maquette to scale was presented before the decision was taken by council, and we have ended up with a building with little green space, and which will tower over the rest of the town. Is this really what residents want for our village? The condo project would be 10 to 15 times larger than the new Connaught. Do we now more fully realize the unfortunate transformation this would bring? Any change to the Marina should only come about after public consultation specifically on this subject.
  • My mayor and council would examine the possibility of rationalizing the administrative and operational costs of the town. As an agglomeration of 650 people, do we really need to employ as many people — on both a permanent and temporary basis — as we do; do we really need two (or even one) six-wheel trucks (an investment of more than $590,000) and, in addition, to spend money on two snowplows (at a cost of more than $25,000) for the two Ford pickup trucks bought in April 2020 at an expense of almost $55,000 each [Acton Vale, Yargeau], with more than $14,000 spent on each truck for extended warranties [Sherbrooke, Val d’Estrie]? More care and more time need to be taken on these issues, with a more complete involvement of the mayor and councillors, before new funds are engaged and before old actions are simply continued as before. Another look should be taken at parking and the loss of more than $27,000 a year in revenue which not charging for parking has entailed. Finally, the administration of the town seems to feel the enforcement of our own municipal by-laws is not an issue it should concern itself with, and routinely suggests to citizens that they themselves contact the Surêté du Québec. However, we all know (including the town’s administrators) that this will lead to no response. Perhaps it is time to withdraw, at least partially, if that is possible, from shared policing  (costing $167,202 in 2020) and appoint our own, local officer(s). This would be expensive, but perhaps we could do without some of our trucks or our administrators or snowplowing 1 or 2 cm. of snow at 4 a.m. … It is all a question of setting priorities.
  • My mayor and council would represent a changing community by including members from younger families as well as representatives of the older guard. Diversity would be desired; novel ideas would be welcomed; new ways of doing things would be examined.  We would get out of the rut of listening to the same old voices, of favouring the same old interests. A new regime would evolve, based on transparency, communication and participation, and a new look would be taken at some old, but still relevant issues: NHRS, snow removal and the condo project, in particular.  These should not be swept under the table, and the support given decisions regarding these by present councillors and by the mayor should be examined and questioned. The future should include a discussion and reevaluation of the reasons these decisions were supported and what they have meant for, or would mean for, the community. In addition, protection of the environment would be given prominence — finding ways to take back the heart of the town, rather than routinely ceding control to speeding, noise and pollution; finding ways to ensure access for all residents to the lake and its bounty, while limiting the noise and pollution of motorboats. New ideas and values are needed; they should be sought out and heeded.

To summarize the values I would look for in the mayor and in councillors next November 2021:

  • Bilingualism 
  • Transparency, communication and participation
  • Rationalization of administrative and operational costs
  • Value accorded inclusion, diversity and new ideas
  • Re-discussion of the role of NHRS, of snow removal, and of the condo project

Some of the questions I would like answered by people running for mayor or for the council:

  • What is your attitude towards the role to be played in the future by NHRS and towards the Laliberté condo project?
  • Would it be desirable and possible to rationalize the cost of administration and of operations within the town? How, specifically, could this be done? 
  • Would you be in favour of eliminating the plowing contract for Route 108 and, perhaps, of replacing the two six-wheel trucks by one additional pickup?
  • How would you increase revenues and decrease expenses of the town?
  • Are you willing to explore hiring member(s) of our own police force?
  • Would you be in favour of re-instituting parking fees in the town?
  • Are you willing to reconsider snow removal operations for the village?

There are most probably other concerns to be met; it would be good to hear them before we get into the heat of an election. Others would most certainly profit from reading about them on this website.

– Paul St-Pierre

___________________

Suite à la série « Mon village, North Hatley » publiée sur ce site il y a plusieurs mois, il est maintenant temps d’inaugurer quelque chose de nouveau: « Mon maire et mon conseil ». L’élection du conseil municipal et du maire aura lieu en novembre, dans moins d’un an, et il est maintenant temps pour nous de faire connaître les valeurs qui nous tiennent à cœur. Tout le monde est encouragé à le faire. Il est à espérer que les candidats porteurs de ces valeurs se feront connaître. SVP soumettre votre texte ici. Merci. – l’équipe Fanhca

  • Mon maire et mon conseil seraient capables de travailler avec les résidents en français et en anglais et disposés de le faire. C’est essentiel pour notre village, constitué de ce qui sont encore trop souvent « deux solitudes ». Notre communauté de résidents d’été, dont beaucoup viennent à North Hatley depuis de nombreuses années et qui se soucient profondément du statut du village, fonctionne principalement en anglais. Le village contient également un nombre important de résidents anglophones. Bien des gens d’affaires sont francophones, tout comme bon nombre des nouveaux résidents de North Hatley. L’objectif du maire et des conseillers devrait être de fusionner ces deux communautés en une unité fonctionnelle. Cela ne peut être fait que si les résidents peuvent travailler directement avec le maire et les conseillers, si le maire et les conseillers sont capables de fonctionner en anglais et en français et sont disposés à le faire.
  • Mon maire et mon conseil favoriseraient la transparence, la communication et la participation. Les membres du conseil et le maire doivent être jugés par leurs paroles et plus encore par leurs actes, par le rapport entre leurs paroles et leurs actes. Les grands projets doivent être présentés au public pour recommandations, modifications et approbation avant qu’une décision n’ait été prise. Idéalement, cela devrait se faire à travers un processus complexe : présentation d’un projet au public, recommandations du public, décision provisoire du conseil, présentation de cette décision provisoire au public pour ajustement et approbation, puis décision finale éclairée par cette procédure complete. Ce serait très certainement lourd et prendrait beaucoup de temps, mais nous ne serions peut-être pas non plus aux prises avec des décisions que nous regrettons plus tard. La taille du nouveau bâtiment du Connaught devrait constituer un avertissement pour nous : aucune maquette à l’échelle n’a été présentée avant que la décision ne soit prise par le conseil, et nous nous sommes retrouvés avec un bâtiment avec peu d’espaces verts, et qui dominera le reste du village. Est-ce vraiment ce que les résidents voulaient ? Le projet de condos serait de 10 à 15 fois plus grand que le nouveau Connaught. Réalisons-nous maintenant plus adéquatement la malheureuse transformation que cela apporterait au village ? Toute modification de la marina ne doit intervenir qu’après une consultation publique spécifique à ce sujet.
  • Mon maire et mon conseil examineraient la possibilité de rationaliser les coûts administratifs et opérationnels du village. En tant qu’agglomération de 650 personnes, avons-nous vraiment besoin d’employer autant de personnes — à la fois sur une base permanente et sur une base temporaire; avons-nous vraiment besoin de deux (voire d’un seul) camions à six roues (un investissement de plus de 590 000 $) et, en plus, de dépenser de l’argent sur deux pelles à neige (à un coût de plus de 25 000 $) pour les deux pickup Ford acheté en avril 2020 pour près de 55 000 $ chacun [Acton Vale, Yargeau], avec plus de 14 000 $ dépensés par camion pour des garanties prolongées [Sherbrooke, Val d’Estrie] ? Plus de soin et plus de temps doivent être consacrés à ces questions, avec une implication plus complète du maire et des conseillers, avant que de nouveaux fonds ne soient engagés et avant que les anciennes actions ne soient simplement répétées. On devrait évaluer encore une fois le stationnement et la perte de plus de 27 000 $ par an de revenus que la non-facturation du stationnement a entraîné. Enfin, l’administration du village semble penser que l’application de nos/de ses propres règlements municipaux n’est pas une question dont elle devrait se préoccuper et suggère régulièrement aux citoyens de s’adresser eux-mêmes à la Surêté du Québec. Cependant, nous savons tous (y compris l’administration du village) que cela n’entraînera aucune réponse de la part des policiers. Il est peut-être temps de se retirer, au moins partiellement, si cela est possible, des services de police partagés (au coût de 167 202 $ en 2020) et d’engager nos propres agents locaux. Cela coûterait cher, mais peut-être pourrions-nous nous passer de certains de nos camions ou de nos administrateurs ou du déneigement à quatre heures du matin de 1 à 2 cm. de neige … Il s’agit d’établir des priorités.
  • Mon maire et mon conseil seraient représentatifs une communauté en mutation, qui incluent des membres de familles plus jeunes ainsi que des représentants plus âgés. La diversité serait souhaitée; des idées nouvelles seraient les bienvenues; de nouvelles façons de faire seraient examinées. Nous sortirions de l’ornière d’écouter les mêmes vieilles voix, de favoriser les mêmes vieux intérêts. Un nouveau régime évoluerait, basé sur la transparence, la communication et la participation, et un nouveau regard serait porté sur certaines questions anciennes, mais toujours d’actualité : la NHRS, le déneigement et le projet de condos, en particulier. Celles-ci ne doivent pas être balayées sous la table et le soutien apporté par les conseillers actuels et par le maire aux décisions prises par le passé doit être examiné et interrogé. À l’avenir on devrait discuter et réévaluer les raisons pour lesquelles ces décisions ont été soutenues et ce que ces décisions ont signifié ou signifieraient pour la communauté. En outre, la protection de l’environnement serait mise en avant — trouver des moyens de reprendre le cœur de la ville, plutôt que de céder systématiquement la place à l’excès de vitesse, au bruit et à la pollution ; trouver des moyens d’assurer l’accès de tous les résidents au lac et à sa générosité, tout en limitant le bruit et la pollution des bateaux à moteur. De nouvelles idées et valeurs sont nécessaires ; elles doivent être recherchées et prises en compte.

Pour résumer les valeurs que je voudrais retrouver chez les personnes se présentant comme maire et conseillers en novembre 2021 :

  • Bilinguisme 
  • Transparence, communication et participation
  • Rationalisation des coûts administratifs et opérationnels
  • Valeur accordée à l’inclusion, à la diversité et aux nouvelles idées
  • Re-discussion sur le rôle de la NHRS, du déneigement et du projet de condo

Certaines des questions que je voudrais poser aux candidats à la mairie ou au conseil sont les suivantes :

  • Quelle est votre attitude face au rôle à jouer dans le futur par la NHRS et envers le projet de condos Laliberté?
  • Serait-il souhaitable et possible de rationaliser les coûts d’administration et des opérations dans le village? Comment, exactement, cela pourrait-il se faire?
  • Seriez-vous favorable à la suppression du contrat de déneigement pour la Route 108 et, peut-être, au remplacement des deux camions à six roues par un pickup supplémentaire?
  • Comment augmenteriez-vous les revenus et diminueriez-vous les dépenses du village?
  • Êtes-vous prêt/e à explorer l’embauche de membres de notre propre police?
  • Seriez-vous favorable à la réintroduction des frais de stationnement au village?
  • Êtes-vous prêt/e à reconsidérer les opérations de déneigement du village?

Il existe très probablement d’autres préoccupations; ce serait bien de les entendre avant d’entrer dans le feu des élections. D’autres tireraient certainement profit de leur lecture sur ce site Web.

– Paul St-Pierre

0 0 vote
Article Rating
2 Comments
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Nathalie Meunier
Nathalie Meunier
1 month ago

Wow!
Merci de ce message inspirant M. St-Pierre !

Although I am relatively new to this town, I am considering running for a city council position, as I see many things I believe I could participate in improving. Several are listed in your vision.

Le CCUP, dont je fais partie depuis quelques mois, est un premier pas dans cette direction. Le groupe actuel travaille dans un esprit de collégialité, avec un objectif clair d’aider les requérants à mettre en oeuvre des projets qui embelliront le village et amélioreront l’économie sans augmenter les coûts prévus, tout ça en gardant en tête notre devoir de préserver la beauté du patrimoine bâti du village et de son environnement.

It’s great to see that there is a collective desire to bring North Hatley back to its former glory that had earned it the “most beautiful village in Canada” reputation.

Among other things, I agree wholehartetly with your questions regarding the need to analyse the current approach to revenues and expenses to identify possible improvements, as well as the need to involve the community more in major projects before a decision is made.

I would personally recommend a 1-round consultation process instead of 2, because it is very time consuming for city employees, and making the process very complex would defeat the purpose of trying to find ways to reduce city management expenses. 🙂

Je compte prendre quelques mois encore pour me familiariser avec tous les enjeux avant de vous envoyer un énoncé officiel, car j’aimerais que ce que je proposerai réponde étroitement aux besoins de toutes les personnes concernées, anglophones et francophones, jeunes familles et personnes agées, vacanciers et commerçants, etc.

Merci à l’équipe de cette excellente source d’information sur notre magnifique village, qui m’aide à m’intégrer et me sentir chez moi ici.

Nathalie Meunier

Danielle Valcke
Danielle Valcke
1 month ago

Monsieur St-Pierre, je veux vous féliciter pour cette lettre récente, qui met à jour plusieurs exagérations de dépenses incroyables, de la municipalité du village de North Hatley…
Pourquoi DEUX camions à 6 roues, DEUX pickup ave leur pelle…réponse :pour si l’un des deux, tombe en panne!! Moi je n’ai qu’une voiture…que je fais réparer en cas de panne…
J’imagine aussi que N.H. doit être la seule au Québec à ne pas faire payer le stationnement…?
Tout cela alors que le village a une dette assez imposante….
Et aussi l’énorme nouveau« Connaught » que vous mentionnez en passant, sans avoir été consultés, nous les résidents…
En tous cas, votre lettre résume bien les incongruités de notre municipalité et j’espère vraiment l’élection d’un nouveau maire avec plus de transparence et de communication en novembre prochain…

Danielle Valcke